Les auteurs

Gilles Auberger

par Salah-Eddine Benzakour

On dit qu’on a deux vies, la seconde commence quand on sait qu’on n’en a qu’une seule.

J’ai eu la chance de connaître Gilles à ses 45 ans, au moment où il a pris conscience de cette vérité. Il avait perdu des proches à 45 ans – et cet âge était pour lui l’âge de la vérité.

Je l’ai vu la première fois dans une conférence, qu’il animait avec passion, sur la communication et le numérique. J’étais assis sur une petite chaise dans une salle comble, à ce moment j’étais un simple salarié d’une agence conseil en stratégies digitales pour l’industrie pharmaceutique à Mulhouse.

Il a choisi d’élever ses enfants à Strasbourg. Il a participé à la création et à la vente dix années plus tard d’une agence de publicité. Puis il a monté une deuxième agence, la sienne, qu’il revend quelques années plus tard et devient le patron d’une grande agence de communication dans l’Est.

Papa de quatre enfants, multi-marathonien : tout lui réussit ! Cela dit, l’arrivée d’Internet et des nouvelles technologies dans les médias et la communication des marques l’a poussé à commencer à douter des schémas de pensée issus des Trente Glorieuses. À 40 ans, il rajoute donc à son CV un diplôme d’e-commerce à l’université de Strasbourg et rentre à l’APM.

À l’approche de ses 50 ans, il sent qu’il n’est pas à la place où il peut agir librement avec les gens. Il sent l’appel de son propre ADN (« Faire grandir les marques qui font grandir les gens ») et décide de reprendre sa liberté – pour la quatrième fois de sa vie !

Repartir d’une page blanche : il va aider les marques à opérer des changements d’organisation et de mode de pensée, et surtout à innover.

Il lance The Connecting Place, à la fois agence de communication 2.0 et espace de rencontre et de coworking avec cet ADN propre et engagé et une vision et des valeurs partagées par les coworkers et par ses clients. Il a mené depuis cinq
ans plus de cent missions de formation de sens pour les marques.

Il y a trois ans, je lui ai parlé de mon rêve de rédiger ensemble un livre qui aide les dirigeants à comprendre les nouvelles tendances technologiques et à les intégrer dans leur business. Il a répondu oui tout de suite, et nous avons commencé cette aventure dans son camping-car face au lac de Gérardmer. Quelque temps après, Thierry et Jérémy nous ont rejoints et c’est avec eux que nous avons réussi à finaliser ensemble l’édition que vous avez entre les mains.

Je connais Gilles depuis qu’il a pris conscience qu’il n’a qu’une vie et depuis ce jour-là je vois en lui un homme qui devient chaque jour de plus en plus libre. Nous avons voyagé ensemble pour assister à des conférences TED aux États-Unis ; ensemble nous étions aussi à l’aise sur les bancs de l’honorable convention TED en Californie que dans un hammam traditionnel d’une petite ville du Maroc. Nous avons parcouru plein de kilomètres à travers le monde en challengeant mutuellement nos quêtes de connaissance, de partage, de transmission. Et de valeurs.

Avant le lancement de ce livre, nous avons marché plusieurs jours dans le désert africain, et j’espère que nous vivrons ensemble encore plein d’expériences qui nous feront grandir tous les deux, car : « Je t’aime mon ami ! »

Salah-Eddine Benzakour

par Gilles Auberger

Salah-Eddine enseigne partout dans le monde, à des entrepreneurs, expatriés ou non.

Il est aussi à l’aise à San Francisco, Moscou, Shanghai, Paris… qu’à Annecy ou Mulhouse – où il s’est installé à 24 ans. Il inspire aussi bien les entrepreneurs de grands groupes que les managers de PMI « apprenantes » ou a fortiori les
start-upers avec une forte capacité de douter.

Citoyen du monde, né à Casablanca, il trace son sillon depuis sa base arrière, posée sur la terre trinationale rhénane d’Alsace – un terreau qui réussit bien aux industriels et aux vignerons.

Pour lui, l’or du Rhin n’est pas que vinique, mais surtout pharmaceutique : il fait ses premières armes dans l’une des meilleures écoles de marketing : Roche, puis Novartis, confronté au marché mondial de la santé. Il y pilote notamment une plateforme mondiale d’information pour les seniors. À 33 ans, il change de cap et décide de se lancer dans le conseil et le coaching.

Exceller avec les outils du Web, anticiper ou comprendre les mouvements disruptifs du marché (l’ubérisation, les objets connectés, l’humanité augmentée…), réussir sa transformation numérique : il permet à ses clients de mieux rebondir et conduire leur projet dans le 2.0 – le 4.0 !

Son credo : aider les entrepreneurs à comprendre les nouvelles technologies et à les utiliser pour accélérer leur croissance.

Grâce au digital, il suggère d’entreprendre « à la puissance E » (comme e-énergie) et de créer des richesses, de la passion et de l’inspiration à partir d’une valeur qui pour lui est essentielle au marketing : l’amour. Il s’intéresse surtout à la relation des marques avec leurs clients. Il est exigeant sur la cohérence du comportement au quotidien avec la promesse.

Vous l’aurez deviné, il y a de l’humain dans cet early-Y bercé par Kotler, Godin, Sinek, Chris Anderson – ses auteurs de référence – sans oublier ses profs et quelques rencontres qui, tous, l’ont conforté dans sa voie, sa vocation.

À commencer par sa femme, sa coach préférée. Pas seulement en cuisine.

Donner sans compter, éveiller, inspirer, faire grandir. Il organise les événements TEDx de sa région, participe à la grand-messe TED et suit au quotidien les innovateurs, les
penseurs et les hackers. Une part de son budget « hobbies » passe dans les petites pépites de Kickstarter : des objets qui témoignent d’une époque qui change… Ce n’est pas un hasard si l’APM l’a repéré et engagé pour évangéliser les candidats en quête de progrès – pour eux-mêmes et pour leur propre organisation.

Il forme chaque année plus de 1 000 managers, s’intéresse aussi de près aux grandes organisations professionnelles qu’il éveille aux opportunités de la nouvelle économie (artisans, professions du chiffre…). Voilà un garçon qui mériterait une collection pour lui tout seul chez Eyrolles, mais qui a préféré partager son expérience avec trois complices pour faire de l’écriture collaborative de ce livre une belle tranche de vie.

Jérémy Grégoire

Jérémy est un grand passionné du vivant et des grands espaces naturels sans artifices, où il se ressource régulièrement.

Parfois d’ailleurs, il disparaît plusieurs jours, pour réapparaître mystérieusement et nous apprendre qu’il a eu envie de bivouaquer, en solo, sur le chemin panoramique du Gantrisch, au coeur de la Suisse.

Il surveille son alimentation, toujours bio, soigne sa ligne et cultive son jardin – en l’occurrence son propre potager et sa propre vigne, bien aidé en cela par sa formation initiale agricole et par son épouse et ses trois enfants qui n’ont jamais mis les pieds (avec lui !) dans un fast-food.

Son entrée dans l’entreprise, il l’effectue en obtenant son DESS en économie gestion.

Dès lors, l’homme de terrain se passionne pour les technologies au service de la performance et de la transformation des entreprises. C’est logiquement dans le monde agricole qu’il affûte son expérience, où il fait ses premières armes en tant que responsable marketing marché au sein du groupe Isagri (leader européen des technologies et de l’informatique du secteur agricole).

En 2008, il choisit de rejoindre le groupe Divalto, parce que c’est un leader – indépendant et français – dans le logiciel de gestion. Pour lui les solutions d’ERP et de CRM mobiles et collaboratifs aident vraiment les entrepreneurs à développer leur performance.

Après quelques années passées sur le terrain au contact du business (comptes clés, international…) puis au sein de la direction marketing, il en est aujourd’hui le CDO. Cette mission est à la fois d’apporter encore plus d’opportunités et d’intelligence par le digital à l’ensemble de l’écosystème de l’entreprise et de son poste (plus de 2 000 vendeurs et 12 000 entreprises utilisatrices), mais aussi de promouvoir la pertinence et la mission de ce nouveau type de profil dans les entreprises – quitte à ouvrir demain une école de formation pour les Chief Digital Officers.

Convaincu dès la première heure par les apports du Webmarketing et immergé au quotidien dans les nouvelles technologies digitales, se remettant sans cesse en question, il est aux premières loges pour témoigner que les clés développées dans ce livre sont de fabuleux vecteurs d’opportunités pour les entreprises qui sauront les utiliser. Et disposé à les aider à travers le livre, le site 21cles.fr dédié et sa ligne ouverte, au quotidien.

Thierry Meynlé

Thierry est un entrepreneur touche-à-tout, passionné par le management et par les entreprises au sens large.

Il a bien grandi de ses premières expériences de stagiaire-programmeur dans une raffinerie de pétrole et dans une entreprise de recherche aux États-Unis, avant d’obtenir ses galons officiels d’ingénieur informaticien (à l’EISTI de Cergy-Pontoise puis outre-Atlantique à Florida Tech où il a « gradué », comme on le dit là-bas, un Master of Science Computer Science) ; lors de ces premières années il a écrit des dizaines de milliers de lignes de codes informatiques, en France et aux États-Unis…

Un exercice dont il ne s’est jamais lassé, avec aussi la littérature et l’écriture traditionnelle. Était-ce l’écriture ou le code informatique qui le passionnait, ou les deux, cela reste son mystère.

Puis en tant que responsable réseaux dans la grande distribution, il a franchement mis les mains dans le noble « cambouis » des couches basses de TCP/IP. Ensuite, comme ingénieur projet chez IBM, il s’est projeté dans le cœur de l’exploitation des centres informatiques qui tournent jour et nuit, avec ce ballet magique de données qui circulent à la vitesse de la lumière, de voyants qui clignotent et d’imprimantes qui crépitent.

S’en est suivi un virage à 180 degrés vers le business : d’abord l’avant-vente, puis la vente, puis l’animation de réseaux de partenaires, puis le management, mais toujours avec un point commun : l’univers des nouvelles technologies et du logiciel.

Depuis 2006, il dirige l’éditeur de logiciels Divalto, l’un des leaders français des logiciels de gestion, connu pour ses solutions d’ERP et de CRM mobile et collaborative. Il en est d’ailleurs devenu le CEO et l’un des actionnaires de référence.

Quand il ne travaille pas, il voyage en famille ou entre amis, court, surfe (sur l’eau ou sur le Web), danse ou s’adonne à la lecture et un peu à l’écriture. Communicant et marketeur avant tout, il aime apprendre en écoutant, et transmettre ses convictions et son savoir par l’image, par la parole ou par les mots. Quand sa passion pour le business et le management lui laisse du temps, il se met à rêver d’avoir été écrivain, avocat ou professeur d’université. Sans regrets.

C’est sans doute la raison pour laquelle ce projet de livre lui tient autant à coeur : une façon pour lui de se raconter. Oui mais avec pudeur.